Un casino hacké à travers le thermomètre connecté de son aquarium

0
237

L’IoT, l’Internet of Things, est quand même une perspective merveilleuse pour les bidouilleurs de tout poil. Sous l’angle de la sécurité web en revanche, c’est désastreux, comme si les réseaux n’étaient pas assez poreux, voici un réservoir de backdoors quasi infini.

Quand la sécurité web fait plouf !

C’est Nicole Eagan, la CEO de Darktrace qui a révélé cette anecdote sans mentionner le nom du Casino victime de ce piratage et qui serait en Amérique du nord. Les hackers se seraient attaqués au thermostat connecté pour pénétrer le réseau avant de cibler la base de données des joueurs. Ils ont ensuite fait remonter toutes ces données vers le cloud par le thermostat piraté. En sécurité web comme ailleurs, le maillon le plus faible est celui qui cède en premier.

Pour protéger les objets connectés contre ces intrusions, il faut les mettre derrière un firewall ou abriter l’ensemble des actifs web de l’entreprise dans un Virtual Private Cloud sécurisé. Ceux qui souhaitent en savoir plus peuvent lire le chapitre « Les multiples fonctions expertes pour stopper les attaques DDoS… et les autres » de notre article Podium des sources d’attaques DDoS au mois de mars 2018.

Casino Gets Hacked Through Its Internet-Connected Fish Tank Thermometer | à lire sur thehackernews.com

Someone Hacked A Casino Through Its Internet-Connected Fish Tank Thermometer

Source : Casino Gets Hacked Through Its Internet-Connected Fish Tank Thermometer

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here